Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Actualités

RSS

19 juin 2015

LA VILLE DE MIRABEL SE DIT RASSURÉE PAR LA DÉCISION DE L'ONÉ

Le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, se dit satisfait et rassuré de la décision de l’Office national de l’énergie (ONÉ) de demander à la compagnie Enbridge qu’elle se soumette à de nouvelles exigences avant qu’elle puisse mettre en service son oléoduc 9B.

Enbridge devra en effet réaliser des essais hydrostatiques sur des segments de sa canalisation, à Mirabel, et les soumettre à l’ONÉ avant sa mise en service. « Nous avions déjà manifesté notre inquiétude quant à la fiabilité et l’état des conduites de la compagnie Enbridge qui traversent notre territoire sur quelque 37 kilomètres », de préciser le maire de Mirabel.

Par ailleurs, le maire tient à féliciter la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et plus particulièrement son président, le maire de Montréal, M. Denis Coderre, qui a fait en sorte que les demandes des élus de la Communauté aient été entendues, ce qui a pour effet de rassurer toute la population du Grand Montréal.

Concrètement, dans la foulée de cette décision rendue par l’ONÉ, Enbridge devra non seulement mener des essais hydrostatiques sur certains tronçons de l’oléoduc 9B qui traversent le territoire de la ville de Mirabel, mais l’ONÉ exige aussi de la compagnie qu’elle mène des patrouilles au sol toutes les deux semaines pour détecter les fuites du pipeline pendant les deux premières années d’exploitation de la canalisation.

« Il faut savoir qu’à ce jour quelque 150 inspections ont été effectuées de même que des réparations ont été réalisées, au besoin, sur la canalisation qui traverse le territoire mirabellois », d’indiquer le maire Bouchard. Il ajoute que la décision prise par l’ONÉ est à la hauteur de la crédibilité que lui accorde la Ville de Mirabel et sa population.