Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Actualités

RSS

13 septembre 2018

LE MAIRE SALUE L’ENGAGEMENT DU PARTI LIBÉRAL EN FAVEUR DU PROLONGEMENT DU REM JUSQU’À MIRABEL

Dans la foulée des engagements électoraux annoncés en matière de mobilité, le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, accueille très positivement que le chef du Parti libéral, M. Philippe Couillard, se soit engagé hier, s’il est réélu, à interpeller la Caisse de dépôt et placement du Québec en faveur d’un prolongement du REM vers Mirabel.

 « Nous sommes très fiers que soit ainsi reconnu le bien-fondé de cette proposition, que nous défendons depuis 2016 », de déclarer le maire. « Il s’agit pour nous d’une preuve tangible que nous avons eu raison de travailler à faire valoir aux autorités concernées les avantages nombreux et considérables de ce prolongement », ajoute-t-il.

Dès les audiences publiques du BAPE, la Ville de Mirabel défendait la pertinence de pourvoir sa zone aéroportuaire d’une antenne du REM, par un prolongement du tracé de 15 km à partir de Deux-Montagnes. « Tous s’entendent sur le fait que l’on doit bonifier l’offre en transport collectif pour contrer la congestion qui mine l’économie et la qualité de vie des citoyens de toute la région », de soutenir le maire. « Non seulement ce prolongement peut se faire à un coût largement inférieur à celui d’autres tronçons, mais ce site a le potentiel de devenir un terminal régional où pourraient se rabattre les citoyens de notre municipalité et des municipalités environnantes, en forte croissance », ajoute-t-il.

En plein essor, la zone industrialo-aéroportuaire de Mirabel est reconnue comme un pôle économique majeur, où sont implantées des entreprises d’envergure internationale de l’industrie aérospatiale, et d’autres domaines. Environ 4 500 travailleurs y travaillent au quotidien, constituant dès lors un bassin de captation important.

« La Caisse s’est montrée ouverte, dès 2016, à la réalisation de ce prolongement », d’indiquer le maire. « Alors que nous attendons, depuis, que soient initiées les études à mener en vue de sa concrétisation, l’engagement du parti libéral nous motive à poursuivre nos efforts pour faire avancer ce dossier », conclut-il.