Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Actualités

RSS

27 juillet 2015

LIMITE DE VITESSE ET COHABITATION VÉLOS-AUTOS

Au cours des prochaines semaines, la Ville de Mirabel sensibilisera sa population au respect du Code de la sécurité routière et plus particulièrement en ce qui a trait au respect des limites de vitesse et à la cohabitation des automobilistes et des cyclistes.

En effet, c’est principalement à l’aide d’un affichage en bordure du réseau routier mirabellois que des messages ciblés interpelleront, d’une part, les automobilistes et, d’autre part, les cyclistes.

« La vitesse, c’est payer trop cher ! »

« La vitesse, c’est payer trop cher ! » est l’un des slogans retenus dans cette campagne d’affichage. Le slogan est supporté par un style graphique des plus épurés qui va droit au but et qui table sur le double sens de la phrase utilisée, à savoir payer trop cher « en vie humaine » ou payer trop cher, « en référence au constat d’infraction remis, dans le cas du non-respect de la limitation de vitesse ». Des panneaux arborant ce message seront très visibles puisqu’ils seront installés sur la vingtaine de structures d’entrées de secteur réparties sur l’ensemble du territoire mirabellois.

« Il y a toujours bien une limite ! »

Ce slogan vise, quant à lui, les mêmes objectifs soit le respect de la limitation de vitesse, mais fait appel, cette fois-ci, à l’expression consacrée que tout le monde connaît bien dans le langage de tous les jours. Ces messages seront, quant à eux, installés en bordure des voies de communication où les statistiques du Service de police démontrent qu’il y a régulièrement des excès de vitesse de la part des automobilistes. Ces messages seront aussi installés sur quelques-unes des balises disposées dans les zones résidentielles qui indiquent la limite de vitesse à respecter.

« Le respect n’est pas à sens unique »

S’adressant tout particulièrement aux cyclistes, le message « Le respect n’est pas à sens unique ! », fait appel à une illustration qui met en scène un cycliste et un automobiliste dans une atmosphère des plus cordiales et de respect mutuel. Ce type d’affichage sera distribué en bordure des voies de communication de la Ville identifiées comme celles étant les plus empruntées par de nombreux cyclistes, sur une base régulière.

« Nous avons convenu de mettre sur pied cette campagne d’affichage en trois temps dans l’espoir que les publics concernés, à savoir les automobilistes et les cyclistes, sauront faire des efforts pour respecter ces deux aspects du Code de la sécurité routière », d’indiquer le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard. « Il est bien entendu, de poursuivre le maire, que le Service de police priorisera ces deux aspects du respect du Code et n’hésitera pas à sévir dans le cas de contrevenants, puisqu’il est ici question de sécurité de l’ensemble de la population mirabelloise. »