MIRABEL SE DÉMARQUE À L'ÉCHELLE DU QUÉBEC ET DES LAURENTIDES - Actualités - Ville de Mirabel
Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Actualités

RSS

31 octobre 2016

MIRABEL SE DÉMARQUE À L'ÉCHELLE DU QUÉBEC ET DES LAURENTIDES

À plusieurs égards, la Ville de Mirabel, dont les activités de MRC sont intégrées à celles de la Ville, se démarque des autres MRC de la région des Laurentides et du Québec selon le tout récent « Bulletin statistique régional, édition 2016 » publié par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) qui trace le portrait socioéconomique de chacune des 17 régions administratives du Québec sur la base de données compilées notamment entre 2011 et 2015.

Démographie

En ce qui a trait à l'évolution de la population, Mirabel se distingue de toutes les autres MRC avec la croissance la plus rapide de tout le Québec enregistrant, entre 2011 et 2015, un taux d'accroissement annuel moyen de 34,7 pour mille. Ce taux est de 7,9 pour l'ensemble du Québec et de 11,2 pour la région des Laurentides.

Travailleurs

Du point de vue du nombre de travailleurs, Mirabel détient le haut du pavé selon des données de 2015 avec une hausse de 5,5 %. « La croissance de ce territoire supralocal se poursuit pour une treizième année consécutive et ressort comme la plus forte au Québec ». Au chapitre du taux de travailleurs maintenant, les statistiques de 2014 confirment que Mirabel se distingue par un taux supérieur à celui du Québec, soit 83,8 %.

Parmi les plus jeunes MRC

Le bulletin statistique régional précise que Mirabel fait partie des MRC les plus jeunes de tout le Québec avec un âge moyen de 35,9 ans, en 2015, ce qui en fait aussi la MRC la plus jeune de la région des Laurentides. « Elle se distingue par une proportion de jeunes de moins de 20 ans relativement élevée (26,6 %) et par une faible part de 65 ans et plus (9,6 %) ».

Toujours selon l'ISQ, c'est à Mirabel qu'on enregistre aussi le taux de faible revenu le moins élevé de la région avec 4,9 %, en regard de 8,2 % à l'échelle du Québec et de 6,4 % pour les Laurentides. Finalement, au chapitre du nombre d'unités de logement, Mirabel compte aussi parmi les plus importantes émettrices de permis de la région avec 817 unités créées, en 2015.

« Toutes ces statistiques fort enviables ne sont pas étrangères aux efforts déployés par la Ville pour faire de Mirabel un milieu de vie où la qualité des services offerts aux citoyens est une priorité », de souligner le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard. Il ajoute que Mirabel se distingue également de la plupart des autres villes du Québec en affichant un taux de taxation de 0,525 $ du 100 $ d'évaluation.