RÉSEAU EXPRESS MÉTROPOLITAIN (REM) - MIRABEL RÉITÈRE SA PROPOSITION - Actualités - Ville de Mirabel
Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Actualités

RSS

6 avril 2018

RÉSEAU EXPRESS MÉTROPOLITAIN (REM) - MIRABEL RÉITÈRE SA PROPOSITION

Dans la foulée des réactions qui ont marqué l'actualité des derniers jours concernant l'antenne Sainte-Anne-de-Bellevue du REM, la Ville de Mirabel réitère sa proposition de lien avec la zone aéroportuaire.

En effet, la Ville a déjà soumis à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) un rapport dans lequel elle faisait la démonstration que « la forte croissance actuelle et projetée de Mirabel aurait avantage à être prise en considération dans le processus d'identification des villes desservies par le projet de REM ». D'ailleurs, au terme d'une rencontre, en 2016, avec MM. Michael Sabia et Macky Tall, de la CDPQ, il a été reconnu que cette proposition méritait une sérieuse considération pour les avantages considérables qu'elle présente.

Selon le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, « une antenne sur le site aéroportuaire de Mirabel contribuerait à augmenter non seulement la rentabilité financière du projet de REM, mais aussi la rentabilité socioéconomique pour la CMM, au bénéfice de tous les contribuables de la région métropolitaine et de tous les Québécois ».

Le tracé de 15 km nécessaire à cette fin serait aménagé dans l'emprise qui relie Deux-Montagnes à Mirabel qui appartient au gouvernement et à la Ville.
Il ne nécessiterait aucune expropriation et serait réalisé à des coûts de construction largement inférieurs à ceux d'autres tronçons, dont celui de Sainte-Anne-de-Bellevue, évalué à 1,2 milliard de dollars.