Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Actualités

RSS

10 mars 2017

UNE VOIE DE CONTOURNEMENT EST PRIVILÉGIÉE

Suite à la soirée d'information et de consultation portant sur les problèmes de congestion dans le secteur de Saint-Augustin, qui avait lieu le 22 février dernier, le conseil municipal a décidé de privilégier l'aménagement d'une voie de contournement plutôt que de procéder à l'installation de feux de circulation afin de remédier à la situation.

« Nous jugions primordial de consulter la population sur ce sujet qui a une très grande incidence sur le quotidien des résidents de ce secteur et sur leur qualité de vie », indique le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, qui ajoute que « l'approche consultative constitue plus que jamais pour nous un élément essentiel que nous continuerons de préconiser dans une perspective de démocratie municipale ».

En effet, c'est après avoir entendu les quelque 300 citoyens s'exprimer dans le cadre de cette rencontre que les membres du conseil municipal ont tenu compte de l'inquiétude de bon nombre d'entre eux quant aux impacts que les feux pourraient engendrer. Selon plusieurs, la solution réside plutôt dans l'aménagement d'une voie de contournement. Il faut savoir que la proposition de feux de circulation émane d'une étude réalisée par la firme Les consultants Trafix comme solution aux problèmes de circulation.

Par ailleurs, ils étaient aussi nombreux à considérer le parachèvement de l'autoroute 13 comme une partie de la solution aux problèmes de congestion que vivent quotidiennement les résidents de ce secteur. « Sur ce point, le public rejoint parfaitement l'opinion du conseil qui depuis des années multiplie les démarches auprès du gouvernement du Québec pour lui rappeler que le parachèvement de la 13 est primordial pour Mirabel », ajoute M. Bouchard.

Suite à cette rencontre à caractère consultatif, le conseil a donc décidé de concentrer ses efforts dans les prochains mois à préparer une demande auprès de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) pour une voie de contournement reliant le chemin du Chicot Nord à la Petite Côte des Anges, en s'assurant qu'aucun lien à partir de cette voie ne sera toutefois possible.

« Nous voulions tâter le pouls de la population sur cet épineux problème de congestion qui perdure et c'est ce que nous avons fait », indique le maire.

« En plus de faire les démarches qui s'imposent en vue de l'aménagement d'une voie de contournement, nous nous proposons de rencontrer la ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Christine St-Pierre, afin de lui faire part de la position manifestée par les citoyens qui voient également dans le prolongement de l'autoroute 13, minimalement sous forme de boulevard urbain, une partie de la solution aux problèmes de congestion du secteur de Saint-Augustin. Nous sensibiliserons également la ministre à l'urgence d'agir par rapport aux problèmes de congestion sur l'ensemble du réseau routier mirabellois dont 25 % est sous la juridiction du ministère des Transports.»

Après avoir consulté et entendu la population du secteur de Saint-Augustin le 22 février, le Conseil municipal a décidé :

- d'abandonner le projet d'installation de feux de circulation à Saint-Augustin;

- de privilégier la solution d'une voie de contournement du chemin du Chicot Nord jusqu'à la Petite Côte des Anges (sans aucun accès à celle-ci à partir des rues des Saules, Jean-Maurice et Ghyslaine);

- que le maire allait rencontrer Christine St-Pierre, ministre responsable de la région des Laurentides, afin de lui faire valoir la solution privilégiée par les citoyens, pour qui la priorité demeure le prolongement de l'autoroute 13, juridiction du ministère des Transports.

Document présenté à la soirée d'information du 22 février 2017 (pdf)