Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Services municipaux  |  Historique

Histoire Ville de Mirabel

Dans l'ordre habituel, MM. J. Louis Coursol, Lionel Bélanger et Ovila Laliberté, pompiers, 1945.

Le Service de la sécurité incendie de la Ville de Mirabel compte aujourd’hui six casernes,  situées dans les divers secteurs de la Ville (Saint-Janvier, Saint-Augustin, Saint-Canut, Saint-Benoît, Saint-Hermas et Sainte-Scholastique). Avant la création de la Ville en 1971, chacun des secteurs, qui alors étaient des paroisses ou des villages, assurait sa propre protection en matière de sécurité incendie, exception faite du secteur de Saint-Augustin, qui était desservi par le secteur de Sainte-Scholastique jusqu’en 1976.

Avec les années, le Service de la sécurité incendie n’a pas cessé d’évoluer et s’est même doté d’un bureau de prévention. À ses débuts, le Service comptait trois personnes à temps plein, soit un directeur, un inspecteur en prévention et une secrétaire, et environ 125 pompiers volontaires à temps partiel. Aujourd’hui, le Service compte un directeur, un directeur adjoint, un responsable à la prévention, 6 chefs de district, 4 capitaines, 12 lieutenants et 108 pompiers volontaires.

La population desservie en 1971 était d’environ 15 000 habitants, comparativement à quelque 50 000 aujourd’hui. En 2013, le nombre d’interventions réalisées par le Service s’élevait à 665, comparativement à 110 en 1977.