Maisons de jeunes

Suivi des consultations publiques du Virage jeunesse de la Ville de Mirabel

Les consultations publiques dans le cadre du Virage jeunesse sont terminées. Vous n'avez pas eu l'occasion de participer? Il est possible de soumettre des commentaires jusqu'au 19 juillet. Pour plus d'informations, consultez la section Virage jeunesse sous l'onglet Culture et loisirs.

Sur le même sujet

  • Une rencontre constructive dans le dossier du virage jeunesse de la Ville de Mirabel (9 juillet)

    Le maire de Mirabel et la Direction de la Ville considèrent qu’il a été bénéfique de rencontrer, le lundi 8 juillet, les membres d’un comité créé sous l’appellation de « Comité de dialogue pour la survie de l’Association des maisons de jeunes », dans le contexte des changements annoncés par la Ville quant à l’allocation des fonds destinés aux jeunes Mirabellois.

    Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée sur un ton cordial, la Ville de Mirabel et le comité en question se sont entendus sur un principe central : ce sont les jeunes de Mirabel qui doivent demeurer au cœur des préoccupations et des décisions à venir dans le contexte du virage que la Ville entend prendre.

    À cet égard, le maire et le Conseil municipal rappellent que les jeunes de 8 à 18 ans sont invités à venir les rencontrer en grand nombre pour discuter de leurs besoins, lors de deux rencontres qui auront lieu à 18 h 30 : le 10 juillet au complexe Jean-Laurin (secteur de Saint-Augustin), ou le 11 juillet au complexe du Val-d’Espoir (secteur de Saint-Janvier).

    Suivant ces rencontres, le Comité de dialogue pour la survie de l’Association des maisons de jeunes évaluera comment il pourrait s’intégrer au nouveau plan proposé et il soumettra des propositions à la Ville en ce sens.

    Il a aussi été confirmé avec ce Comité, le 8 juillet, que lors de l’assemblée générale de l’Association des maisons de jeunes, qui aura lieu le 12 juillet, aucun élu de la Ville de Mirabel ne se présentera pour siéger au Conseil d’administration de l’Association.

    « Je suis fier du déroulement de la rencontre d’hier, et nous espérons vivement que les jeunes viendront nombreux nous rencontrer les 10 et 11 juillet prochains », affirme le maire Bouchard. « Nous avons hâte de nous asseoir avec eux et d’entendre ce qu’ils ont à exprimer », ajoute-t-il, se disant impatient de leur présenter ce que la Ville entend faire pour diversifier l’offre de services aux jeunes de tous les secteurs et de tous les horizons, par une utilisation optimale des sommes investies pour sa jeunesse.

    Navettes d’autobus
    Soulignons que pour favoriser la participation des jeunes de tous les secteurs, des navettes d’autobus seront disponibles selon l’horaire suivant.

  • Le maire de Mirabel lance une invitation aux jeunes dans le cadre de son virage pour la jeunesse (25 juin)

    Une invitation est lancée aux jeunes
    Le maire de Mirabel et le Conseil municipal souhaitent créer un espace de dialogue constructif avec les jeunes afin de discuter du futur plan jeunesse que la Ville leur proposera, suite à la fin du mandat confié à l’Association des maisons de jeunes (ADMJ), qui sera effectif le 1er septembre prochain.

    Deux rencontres
    C’est ainsi que les jeunes de Mirabel seront invités à prendre part à l’une des deux rencontres suivantes qui auront lieu le mercredi 10 juillet, à 18 h 30, au centre culturel du complexe Jean-Laurin, situé au 8475, rue Saint-Jacques, secteur de Saint-Augustin, et le jeudi 11 juillet, à la même heure, au centre culturel du complexe du Val-d’Espoir, situé au 17700, rue du Val-d’Espoir, secteur de Saint-Janvier.

    À cette occasion, la Ville présentera les diverses initiatives qu’elle compte mettre de l’avant dans le cadre de son virage pour la jeunesse. Les jeunes auront aussi l’occasion de faire connaître leur vision, leurs préoccupations et leurs suggestions, de façon à ce que le plan en question puisse être bonifié pour tenir compte de ce qui est important à leurs yeux et des idées qu’ils auront partagées. 

    « Je suis persuadé que cet exercice qui favorisera les échanges nous permettra de mieux répondre aux besoins des jeunes, au chapitre des activités et des services qui leur seront offerts », déclare le maire Bouchard. D’ici là, il tient à les rassurer sur le fait que la Ville n’a aucune intention de les abandonner. « L’idée n’est pas d’en donner moins aux jeunes, bien au contraire, on veut leur en donner plus! », affirme-t-il. « Ce n’est pas de gaieté de cœur que la décision a été prise concernant l’Association des maisons de jeunes, mais un changement de cap s’imposait vraiment, compte tenu du sérieux des problématiques observées quant à son administration », précise-t-il.

    La Ville est en fait persuadée que le virage en cours permettra de bonifier et de diversifier l’offre de services aux jeunes de tous les secteurs et de tous les horizons, par une utilisation optimale des sommes investies pour sa jeunesse. Aussi, dans certains secteurs, les locaux prêtés à l’Association des maisons de jeunes pourraient demeurer des lieux de rassemblement, qui prendraient la forme de futurs « pavillons jeunesse ». Des détails à ce sujet seront transmis lors des rencontres à venir.

    À noter que les rencontres se dérouleront en présence de professionnels qui encadreront les échanges, au bénéfice de tous les participants.

    Navettes d’autobus
    Soulignons que pour favoriser la participation des jeunes de tous les secteurs, des navettes d’autobus seront disponibles selon l’horaire suivant.

  • Mirabel amorce un virage jeunesse (11 juin)

    Le conseil municipal de Mirabel a décidé, hier en assemblée publique, de mettre fin au mandat de l’Association des maisons de jeunes (ADMJ) et d’utiliser une autre approche afin de mieux répondre aux besoins des jeunes Mirabellois.

    À l’été 2018, la Ville mettait en place une administration provisoire afin de tenter de corriger certaines lacunes au sein des maisons de jeunes en matière de gestion, de contrôle des dépenses et de reddition de comptes.  Malgré ces mesures, les résultats obtenus à ce jour ne sont toujours pas satisfaisants aux yeux de la Ville par rapport aux bénéfices que devraient tirer les jeunes en retour des sommes importantes accordées par la municipalité.

    De plus, la pertinence de ces services est aussi une préoccupation, car les statistiques démontrent des taux de fréquentation très faibles dans la majorité de ces établissements.  Au total, seulement une soixantaine de jeunes en moyenne fréquenteraient les six établissements. Certains secteurs toutefois, compte tenu du bassin de population à desservir, performent mieux que d’autres.

    Suite à ces réflexions et sur la base d’un rapport d’évaluation de la Direction générale, « le conseil municipal est arrivé à la conclusion qu’un virage s’impose pour faire mieux et répondre aux besoins diversifiés d’un plus grand nombre de jeunes », déclare le maire Jean Bouchard.  « La Ville de Mirabel, comme toutes municipalités, a le souci et le devoir de s’assurer d’une utilisation saine et rigoureuse des fonds publics et des subventions qu’elle verse aux organisations », ajoute-t-il.  Il faut savoir que la Ville alloue chaque année des sommes colossales à l’ADMJ, soit environ 650 000 $ en subvention directe, en plus du prêt et de l’entretien de sept locaux. Elle soutient donc fortement l’Association depuis 25 ans dans son mandat de planifier et de coordonner les activités des six maisons sur son territoire où des services sont offerts aux jeunes de 12 à 17 ans.

    Le mieux-être des jeunes avant tout
    En dépit de sa décision, la Ville n’a aucune intention de laisser les jeunes à eux-mêmes.  En effet, elle est fermement résolue à répondre encore mieux à leurs besoins et souhaite réinvestir les sommes annuellement versées dans différents projets qui favoriseront la qualité de vie, le mieux-être et l’émancipation des jeunes de tous les secteurs de Mirabel.

    À titre d’exemples : animation dans certains parcs; services d’aide aux devoirs; activités sociales ou récréatives ponctuelles destinées aux adolescents; pavillons-jeunesse; fonds d’aide pour l’inscription des jeunes défavorisés à des activités municipales.

    «Le conseil municipal tient néanmoins à mentionner que les maisons de jeunes ont bien répondu aux besoins de la communauté pendant de nombreuses années.  Il veut aussi saluer le travail effectué par un grand nombre d’intervenants au cours des 25 dernières années. Cela a été grandement apprécié.  Cependant, comme dans toute chose, il faut évoluer et s’adapter, c’est ce que nous souhaitons faire par ce virage jeunesse plus inclusif», conclut le maire Bouchard.

Actualité suivante

Concours photo 2019 : les 1001 attraits de Mirabel

Consignes de sécurité Prévenez les coups de chaleur Gala Méritas sportif Des bourses sont disponibles pour honorer et encourager les jeunes mirabellois ! Maisons de jeunes Suivi des consultations publiques du Virage jeunesse de la Ville de Mirabel Concours photo 2019 : les 1001 attraits de Mirabel Nouvelle école dans le secteur du Domaine-Vert Nord Fermeture du puits Mackenzie (AVIS LEVÉ) Fermeture des bureaux administratifs en raison de le Fête du Canada Le maire revient de Paris très enthousiaste pour Mirabel Venez encourager les cyclistes lors du Tour CIBC Charles-Bruneau Les 2Frères à Mirabel en fête Sécurité des piscines résidentielles et des spas Conseils pour obtenir une pelouse durable Concours Maisons fleuries : vous avez jusqu'au 19 juillet pour vous inscrire ! Avis public Vente de terrains non-utilisés à l’ancienne réserve aéroportuaire de Mirabel (secteur non loué) Commande de 50 appareils A220 : le maire se réjouit Saison du barbecue Consignes à respecter pour un été en sécurité ! Le Marché du terroir : un rendez-vous avec les maraîchers de Mirabel Spectacles gratuits La programmation Vari-Été célèbre son dixième anniversaire ! Mirabel vous informe Votre bulletin municipal du 12 juin est maintenant disponible ! Projet d'école secondaire : Mirabel et Saint-Colomban unissent leur voix